Rechercher
  • vincentcruder

Cela a été une expérience tellement incroyable, géniale, par les personnes que j’ai rencontrées !

Céline est partie 4 mois en volontariat européen Corps Européen de Solidarité à Manchester.

"


Je m’appelle Céline, j’ai 22 ans et je viens de Normandie. J’ai voulu partir à l’étranger, car j’ai été refusé au master que je convoitais, l’une des raisons étant que je n’avais pas assez d’expérience à l’étranger, qu’a cela ne tienne donc, j’ai pris une année de césure pour y remédier.


En fouillant sur Internet, j’ai appris l’existence du corps européens de solidarité, une mission de deux à 12 mois à l’étranger, les frais de voyages, de nourritures, de logement sont pris en compte plus un peu d’argent de poche et une assurance, cela signifie donc partir sans avoir à débourser un euro, parfait !

Il faut avoir une structure d’accueil et d’envoi, j’ai donc avec l’aide du CRIJ trouvé Pitor, des petites réunion de préparation pour être sûr d’être bien préparé et d’avoir tout prévu et hop me voilà parti.


J’ai trouvé sur le site du CES la fondation CEDE à Manchester, son but est d’aider les personnes en difficulté avec de la distribution de nourriture, des formations pour améliorer leur employabilité et en plus de le faire d’une manière éco-responsable. La mission était de 3 mois et demi et je devais présenter des kits de lampes solaires aux enfant dans les établissent scolaire. Malheureusement ce projet à été annulé à cause des nouvelles mesures prise par le gouvernement anglais à cause du Coronavirus. J’ai donc été redirigé sur un autre des projets de la fondation qui consiste à faire de la prévention autour du cancer du sein et de la prostate.


Le but de cette première expérience était avant tout de développer mes compétences linguistiques en anglais, même si nous étions en télétravail et que nous avons eu un mois de confinement, j’ai vraiment vu la différence entre mon arrivée et mon départ d’Angleterre, l’immersion y est totale et aide vraiment à développer son niveau. Pour ce qui est des compétences de travail, avec la fondation, je n’ai pas développé beaucoup de choses, comme nous étions du soutiens à un autre projet je n’ai pas énormément travaillé ou pas en tout cas sur des choses que je ne connaissais pas et donc qui aurait pu améliorer mes compétences. Mais personnellement nous avions un projet construire, que nous pouvions choisir librement, j’ai donc décidé de créer un site internet sur l’écologie et là, j’ai pu développer des compétences sur la création de site internet, de contenu…


J’ai découvert tellement de chose sur la culture anglaise en se promenant, visitant ou juste en allant faire mes courses.

Cela a été une expérience tellement incroyable, géniale, par les personnes que j’ai rencontrées sur place, la première, ma colocataire Sonia, le coup de foudre amicale à été immédiat, plus notre rencontre avec notre groupe d’amis, des étudiants internationaux de Manchester, nous avons côtoyé une dizaine de nationalités et c’est incroyable de voir tout ce qui nous rassemble aussi loin de chez nous.


Je souhaite ce genre d’expérience à tout le monde.









Voici une autre photo de notre petit séjour à Londres, car cette expérience n’avait pas pour seul but d’avoir plus d’expérience professionnel, mais aussi de pouvoir voyager et découvrir le pays.






0 vue0 commentaire